Patate douce

IDENTITÉ

     La patate douce (Ipomoea batatas) ou simplement patate est une plante vivace brune de la famille des convolvulacées, probablement originaire d'Amérique du Sud (la plante est inconnue à l'état sauvage), très répandue depuis très longtemps dans les régions tropicales et subtropicales (où on la cultive pour ses tubercules comestibles), aussi bien en Amérique et en Océanie qu'en Asie et en Afrique.
Le mot "patate" désigne proprement le tubercule de Ipomoea batatas. Toutefois, il est d'usage d’ajouter l’adjectif "douce" pour ne pas la confondre avec la pomme de terre, qui est couramment appelée "patate".
La patate douce est également connue sous le nom de kumara, en Polynésie, où elle était déjà cultivée avant les explorations européennes. Le nom polynésien kumara vient du mot quechua, langue du plateau andin d'Amérique du Sud, kumar. Au Japon, elle est connue sous le nom de satsuma imo, du nom de l'ancienne province de Satsuma de laquelle elle est originaire. Sa culture en France date seulement de 1750.
Délicatement sucrée,
elle se cuisine de l’entrée au dessert. Peu calorique, la patate douce contient une quantité élevée d’antioxydants, de vitamine A et de minéraux.

EN CUISINE

     Bien qu’elle ne soit pas apparentée à la pomme de terre, la patate douce se cuisine aussi facilement que sa fausse cousine (même si elle se mange aussi bien dans des préparations sucrées que salées).
Sa saveur légèrement sucrée fait penser à la carotte, à la châtaigne ou encore au fond d'artichaut.
On ne mange généralement pas la peau, armez-vous d’un économe et d’huile de coude car elle est un peu coriace.

Si vous voulez la cuire entière au four, pensez alors à la brosser et à la rincer.
Découpez de gros morceaux de la taille d’une petite pomme de terre et passez-les dans le coupe-frites. Il n’y a plus qu’à plonger ces belles allumettes colorées dans la friteuse.
Adaptez la cuisson à la variété de patate douce que vous avez choisie, 45 à 50 minutes au four à 180 °C, à la vapeur ou à l’étuvée, entre 15 et 20 minutes dans l’eau bouillante pour les plus sèches (comme pour les pommes de terre, plongez les patates douces dans l’eau froide avant d’allumer le feu et plantez simplement une pointe de couteau pour vérifier la cuisson) ou à la friteuse (sa grande taille permet également de réaliser des chips délicieuses et très jolies pour décorer une assiette).
Excellent complément des plats de poisson aussi bien sur le plan nutritionnel que gustatif (cuite, écrasée à la fourchette avec du beurre ou de la crème). Poivrez bien et jouez sur les formes :
- En rondelles avec de la morue effeuillée et du citron.
- En cubes avec des endives et du saumon fumé.
- En allumettes avec des crevettes, du pamplemousse et de la roquette.
La patate douce s’oxyde rapidement, pelez-la au dernier moment.
Si jamais vous en faites pousser dans votre jardin, vous pouvez également en déguster les feuilles (contrairement à celles du plant de pomme de terre qui sont toxiques), qui ressemblent à des épinards une fois cuites. On les trouve également en boîte dans les épiceries malgaches, sous le nom de "ravimbomanga".

LES VARIÉTÉS

     La patate douce, ce n’est pas qu’une grosse racine orange, on dénombre aujourd’hui plus de 500 variétés, bien évidemment on ne va pas tous les énumérer, on va donc se contenter de présenter les deux grandes familles que vous trouverez le plus régulièrement.

A chair blanche :
Elle est certes sucrée et savoureuse, mais sera surtout intéressante à utiliser dans des desserts, grâce à sa texture farineuse. Sa forme est plus longue et plus biscornue. Si vous grattez de l’ongle la fine peau violette qui l’entoure, c’est une chair blanc-rosé qui vous apparaîtra. Celle-ci vient d’Egypte.

A chair orange :
Elle a un goût plus proche du potimarron, une texture fondante et un délicat goût de châtaigne. En plus, il faut savoir que plus la chair d’une patate douce est foncée, plus elle est riche en antioxydants. Sa forme est plus ronde, à la peau qui tire plus nettement vers le rouge. Sa chair varie du jaune à l’orange, en général, elle est originaire d’Afrique.



CHOIX & CONSERVATION

     La patate douce n’est pas un légume particulièrement fragile. Vous pouvez la choisir en confiance en surveillant un ou deux détails. Prenez une patate douce en main, elle doit être ferme et lourde. Sa peau est naturellement marquée, mais veillez à ce qu’elle ne soit pas tachée ou clairement abîmée.Au nez, aucune odeur marquante ne doit vous perturber et de préférence, choisissez la pas trop biscornue, en soit la forme ne change rien à la saveur, mais ce sera plus facile à peler avec un économe.

Conservez la dans un endroit sec, frais et bien aéré pour éviter la germination et attention, elle se conserve moins bien et moins longtemps que la pomme de terre.
Dans certaines îles du Pacifique, elles sont séchées en rondelles, après avoir été cuites.
Vous pouvez également les garder dans des bocaux, elles ressortiront pour parfumer des ragoûts.

Source : Les fruits et légumes frais

 

Auchan - Comment choisir les patates douces ?

 

Cliquez sur le logo Marmiton pour d'autres idées de recettes.


Marmiton